www.jodelle.pleindepages.fr

Jodie5.png

Mercredi 17 octobre 2018

Accueil

Nouvelles

Bonnes adresses

Boîte à outils

Photos

VidéoPoésie

Le comptoir

Livre d'Or

 

Admin

Histoires courtes

La mort sur devis

Des joies simples

Calendrier

LunMarMerJeuVenSamDim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Sondage

Faut-il que les convives ?

Oui, car les complaisantes

Bof, mais il faut que les conserves

Je n'ai pas compris...

Résultats

NewsLetter

Inscrivez-vous pour avoir des nouvelles de ce site.

Votre adresse email :

Se désabonner

VidéoPoésie

Avant de lancer une vidéo : pensez à mettre en pause le lecteur musical de la boîte "Spécial" à droite.

Hymne à la joie



La pluie

Une chorale très originale… Montez le son pour bien percevoir les subtilités :)



Entrer dans la glace

Bel hommage à Cocteau que cette interprétation d’un extrait d’Orphée. Typographie animée par François Hurtubise.



Les artistes

Typographie animée, travail réalisé par Amélie Hardy-Groleau.
Merci à Idmuse :)



L’art de l’éphémère…

Laissez-vous guider par les mains de l’artiste qui vous entraîne sur sa route éphémère…



Cette danse est appelée « La Guanyin aux mille mains » (déesse de la pitié).

Chorégraphiée par Zhang Jigang, elle est exécutée par 21 jeunes filles chinoises handicapées, elles ne peuvent ni parler ni entendre.

Les danseuses évoluent en lisant les signes donnés par les 2 professeurs de chaque côté de la scène.
Les jeunes filles sont placées sur un rang, l'une derrière l'autre ; pendant que la première danseuse tient le rôle de la Guanyin, face au public, les autres jouent derrière elle le rôle de ses bras.
Les gestes des jeunes filles sont parfaitement synchronisés et précis afin de produire l'effet d'un Bouddha aux mille mains.



Jeux de dauphins

Les dauphins génèrent ces anneaux sous l'eau, pour s'amuser. En faisant un mouvement brusque de leur tête, ils font apparaître cet anneau argent devant leur bec. Cet anneau ne remonte pas à la surface ! Il reste dans une position verticale dans l'eau.
Le dauphin peut créer un nouvel et plus petit anneau à partir du grand. En mordant dans l'anneau, il le désintègre en milliers de petites bulles qui remontent à la surface.
Cet anneau est en fait un vortex généré par l'extrémité de l'aileron dorsal et dans lequel est soufflé de l'air à travers l'évent. L'énergie générée par le vortex est suffisante pour empêcher les bulles d'air de remonter à la surface pendant un certain temps... le temps pour le dauphin de jouer avec l'anneau.

Spécial

À découvrir aux éditions Atramenta :

Variations d'auteurs sur un défi.

Mon site vous ennuie ?
Passez donc voir les copains :

Brume d'Argent
Claude Attard
Dance eJost
FredLeBorgne
Idmuse
L'INstINctiVIsmE
Mysouris
Quetzalcoatl
Thierry Mulot


Infos site

Webmaster :
Jodelle

Envoyer un message

Site activé le 29/11/2009
Déjà 195674 visitesEn ligne :
Haut
Site créé avec Phortail 2.0.9 PHP version 5.2.17